Qu’est-ce que la PNL ?

Elle est un ensemble de modèles et de techniques de développement personnel, destiné à améliorer la communication entre individus et à s’améliorer personnellement. Elle peut être employée dans des cadres personnels, ou d’entreprise. Le terme a été inventé par John Grinder et Richard Bandler dans les années 1970 et s’inspire du travail d’autres psychothérapeutes dont Milton Erickson, virginia Satir, Fritz Perls.

La programmation neuro-linguistique (PNL)
La programmation Neuro-Linguistique s’interresse à ce qui se passe au niveau des comportements, des émotions et des processus mentaux.

  • Programmation : Le mot Programme fait référence à l’ensemble de nos automatismes cognitifs, émotionnels ou comportementaux.
  • Neuro : Le mot Neuro fait référence aux neurones, à notre système nerveux central et à notre système nerveux périphérique qui sont aux commandes.
  • Linguistique : Le langage est un code, il nous permet de communiquer, il structure notre pensée, il véhicule notre culture.

Selon la PNL, ce que quelqu’un fait, une autre personne peut le faire (présupposé de la PNL). La PNL à pour rôle d’observer des compètences et les approprier, ensuite les décoder et les expérimenter pour créer des modèles efficients. Ces modèles constituent ensuite une base aidant à une démarche de progression épanouissante.

Les modèles visent à faciliter :

  • Une connaissance de soi
  • Un accès aux ressources présentes et dèjà acquises par la personne
  • La création de nouvelles ressources
  • La transposition d’une ressource, d’un contexte (personnel par exemple) à un autre (professionnel par exemple)

Mise en pratique :
La dynamique s’articule autour et à partir d’un état présent en allant vers un état désiré et en utilisant les ressources passées, présentes et à venir (imagination) de la personne. Techniques héritières des thérapeutes amèricains (notamment Milton Erickson).

L’idée que l’homme n’agit pas à partir des propriétés objectives de son environnement, mais bien à partir d’une représentation qu’il s’en fait et qu’il crée, à des racines qu’il peut- être utile de clarifier. En effet, les croyances limitantes que la personne cultive de manière inconsciente sur elle même et sur son environnement peuvent générer un état de souffrance et des comportements dysfonctionnels. La thérapie va alors s’attacher à les corriger en s’appuyant sur des outils et des techniques qui aident à développer des comportements de réussite.

De la famille des thérapies brèves, elle privilégie le « comment » au « pourquoi »
Et propose avant tous de mobiliser les ressources. Une fois les pensées et les comportements perturbants ou limitants mis à jour, il devient alors possible de les modifier.

http://www.mon-psychotherapeute.com/pnl-therapeutique/