Arrêter de fumer définitivement avec l’hypnose

Arrêter de fumer définitivement avec l’hypnose

Arrêter de fumer définitivement avec l’hypnose

! L’arrêt du tabac est difficile, voici quelques conseils, astuces et méthodes pour vous préparer à une séance d’hypnose. J’imagine que vous vous êtes déjà demandé :

Quelle est la meilleure méthode pour arrêter de fumer ?

Peut-on arrêter de fumer sans médicament ?

Quelle est la méthode la plus efficace pour arrêter de fumer rapidement ?

Si vous souhaitez arrêter de fumer, vous allez sûrement vous poser ce genre de questions…

De même, si vous avez déjà tenté un arrêt du tabac avec telle ou telle méthode mais que ça n’a pas fonctionné, vous avez peut-être envie d’essayer autre chose.

Pour voir si vous pourriez réussir votre sevrage tabagique avec une autre technique, une autre stratégie anti-tabac.

Peu importe ce qui vous motive à arrêter la cigarette…
L’envie d’être en meilleure santé.
La peur de déclarer une maladie grave ou un cancer.
Le besoin de prouver à vos proches ou à vous-même que vous en êtes capable.
Le dégoût de voir l’argent gaspillé chaque jour dans votre tabagisme.

Ce qui compte, c’est que vous en soyez conscient et que vous souhaitiez maintenant arrêter de fumer au plus vite ! 🙂

règles pour arrêterL’hypnose…

Rien de mieux pour enflammer une discussion autour d’un verre entre amis.

Réellement efficace ?
Pipeau complet ?
Sympa pour un show télé le samedi soir ?

Ce qui est certain, c’est que tout le monde à son avis sur l’hypnose.

Et c’est en ça que cette pratique est extrêmement puissante.

Elle touche à ce que nous avons de plus profond en nous, nos croyances.

Certaines personnes affirment avoir réussi à arrêter de fumer définitivement avec l’hypnose.
Et je pense qu’elles sont de bonne foi en majorité.

Toujours est-il que l’hypnose fait actuellement partie des principales solutions non médicamenteuses pour arrêter de fumer.

Trucs pour cesser de fumer

Remarque : Si cette pratique suscite votre curiosité et que vous n’avez jamais essayé…

Pourquoi ne pas tenter le coup pour arrêter de fumer ?

Même si vous êtes septique, vous avez tout à y gagner.
Je vous assure…

Si ça marche, aussi improbable que ça vous paraisse, vous aurez arrêté de fumer.

Dans le cas contraire, vous pourrez continuer à penser que les hypnotiseurs sont des charlatans, mais au moins vous saurez véritablement de quoi vous parlez.

Alors, on se laisse tenter ?

Prenez rendez-vous avec le cabinet objectif : 0645903149

Ou directement sur l’agenda électronique du cabinet (créer votre compte)

www.clicrdv.com/murielle-blain

 

Ai-je vraiment la volonté d’arrêter de fumer ?

Au-delà de tous les moyens que vous pourrez trouver ici et là pour vous aider tout au long de votre sevrage tabagique (patchs, gommes à mâcher, …), la motivation est le seul moteur qui vous permettra véritablement de résister, de durer, d’arriver au bout de votre combat.

Il est donc absolument impératif de savoir si vous avez réellement la volonté de cesser de fumer.
Si vous en êtes intimement persuadé.

Il ne faut pas arrêter de fumer pour faire plaisir à quelqu’un, suite à un pari lors d’un dîner ou bien pour montrer aux autres que vous avez été capable de le faire.

Il faut que cela parte de vous, qu’il s’agisse d’un choix mûrement réfléchi et que vous soyez véritablement, consciemment, convaincu qu’il est impératif pour vous d’arrêter de fumer maintenant.

En parler à ses proches

Trop de personnes essayent d’arrêter la cigarette  mais ne savent pas quelle attitude adopter vis-à-vis de leurs proches.

Il peut être en effet difficile d’en parler.Comment arreter de fumer
Principalement à cause de la peur de l’échec.

Comment ma famille, mes amis et mes proches réagiront-ils si je craque, si je n’arrive pas à arrêter ?
Je risque de les décevoir…

Il est essentiel de ne pas raisonner comme ça et de préparer avec eux votre projet d’arrêt du tabac.
Votre réussite passera par leur accompagnement, leur soutien dans les moments de doute que vous traverserez.

N’ayez crainte, tout le monde sait très bien qu’il est très difficile de se passer de nicotine, d’arrêter de fumer complètement.

Personne ne vous jugera si vous échouez, on ne vous jettera pas la pierre.
Comme le dit le proverbe, il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne ratent rien…

Comment arrêter de fumer en pratique

Se fixer des objectifs

Comme dans tout projet, de quelque nature qu’il soit, il est important d’avoir une vision, une ligne directrice.

Dans votre cas il va dans un premier temps falloir définir si vous souhaitez arrêter de fumer progressivement, en réduisant petit à petit jusqu’à l’arrêt total.
Ou bien si vous préférez arrêter de fumer d’un seul coup, de manière plus radicale.

Cette question, vous êtes le seul à pouvoir y répondre, cela dépend de votre tempérament.
Il est cependant préconisé, pour les gros fumeurs, d’utiliser une méthode progressive pour arrêter de fumer.

Une fois que vous avez choisi votre angle d’attaque, il va être nécessaire de planifier votre arrêt du tabac.
De vous fixer des objectifs à court, moyen et long terme.

Ces objectifs peuvent être de nature très diverses.

Si vous arrêtez de fumer petit à petit, vous pouvez vous faire un calendrier semaine par semaine, ou jour par jour, du nombre de cigarettes que vous vous autorisez.
Il s’agit d’un exemple mais vous comprenez l’idée…

A l’inverse si vous préférez arrêter le tabac d’un coup, vous pouvez vous donner d’autres objectifs comme par exemple le sport (se donner comme objectif de s’entraîner jusqu’à pouvoir faire telle course à pied ou tel itinéraire en randonnée).
Vous pouvez également vous fixer des objectifs financiers : J’économise chaque jour l’argent que j’aurais dépensé en tabac jusqu’à obtenir la somme nécessaire pour partir en vacance en Italie…

L’idée est de se fixer constamment des objectifs, puis de les dépasser et d’en fixer de nouveaux, afin de toujours garder en tête une motivation, une ligne de conduite.

Se faire accompagner

Il est possible que vous désiriez vous faire accompagner dans votre sevrage tabagique.

Cela est rassurant et permet d’avoir quelqu’un qui vous suit.
Une personne qui va s’occuper justement d’établir avec vous la méthode et les différents jalons de votre arrêt complet de la cigarette.

Pourquoi pas l’hypnose

Savoir résister à l’envie de fumer

Une fois que vous aurez réussi à tenir votre premier jour, votre première semaine, votre premier mois sans tabac, il va falloir continuer votre combat sur le long terme.

Le plus dur n’est pas en réalité d’arrêter de fumer, mais de ne pas craquer.
De ne pas rechuter quand l’envie de fumer une clope vous rend complètement fou tellement elle vous obsède.

La tentation est grande et quotidienne, vous allez devoir apprendre comment tenir bon pour éviter de replonger.

Eviter les situations à risque

Vous le savez toutes les cigarettes ne se valent pas.
En terme de toxicité oui, mais pour un fumeur certaines cigarettes sont plus importantes que d’autres.
Elles vous donnent vraiment envie.Méthodes pour fumer moins

Il est important d’éviter au maximum les situations dans lesquelles vous risquez de craquer.

Ces situations sont les mêmes pour la plupart des fumeurs : Apéritif entre amis, avec le café, après un bon repas, …

Evidemment vous n’allez pas rester enfermé chez vous en faisant une grève de la faim et en ne buvant plus de café pour ne pas vous retrouver dans ces différents contextes… 😉

La meilleure solution pour éviter de rechuter dans ces différentes situations est de prendre conscience que ces moments représentent pour vous un risque.

Il faut que vous les abordiez en sachant à l’avance que cela va être un peu plus difficile que dans les autres moments de votre journée et que vous allez être un peu plus tenté.

De cette manière vous allez préparer votre esprit à être plus attentif, plus vigilant. Vous allez entrer dans un mécanisme de prudence et vous vous poserez davantage de questions au moment où vous allez avoir envie d’en allumer une.

Toute l’idée est de prendre votre responsabilité, de faire le point sur votre motivation et de vous convaincre qu’il serait vraiment stupide de reprendre la cigarette simplement parce que vous vouliez en fumer une pour accompagner votre café par exemple…

Réduire la sensation de manque

Le manque de nicotine est une réponse naturelle de votre corps au début de votre arrêt du tabac.

Le problème est que ce manque de cigarette vous met dans une situation de stress et vous donne envie de fumer.

Mais il faut savoir que le besoin de fumer ne dure que quelques minutes.
Les scientifiques ont démontré que la sensation de manque ne dure pas plus de 8 minutes.

Il vous suffit donc de tenir un peu et de laisser l’orage passer en quelque sorte ! 🙂

Pour vous aider à réduire le manque pendant ces secondes critiques il faut réussir à penser à autre chose.
D’accord mais c’est pas évident, comment faire ?Arrêter de fumer

Le plus simple est de trouver une petite activité rapide qui vous permette d’occuper votre esprit.

Voici quelques exemples de choses à faire dans ces moments-là :

  • Ecouter sa musique préférée
  • Appeler quelqu’un pour prendre des nouvelles
  • Faire un jeu sur son téléphone
  • Penser à ce qu’on va acheter avec l’argent qu’on va économiser
  • Jouer avec un stylo, un trombone ou un élastique
  • Lire les actualités
  • Sortir se balader
  • Etc…

Evidemment cette liste n’est pas exhaustive, ce ne sont que des idées pour remplacer la cigarette.

A vous de trouver ce qui est le plus efficace pour oublier le manque de tabac.

Apprendre à résister à la cigarette

Je ne vais pas vous apprendre à quel point l’envie de fumer peut devenir intenablequand on essaye d’arrêter de fumer et que le manque se fait ressentir.
Cette sensation atroce, vous l’avez forcément déjà connue malheureusement.
Vous voyez de quoi je parle…

Il est donc impératif que vous appreniez réellement à résister à l’envie de fumer.

Je parle d’apprentissage car cela n’est pas inné.
Oui c’est dommage, mais c’est comme ça !

Vous allez devoir travailler sur vous, vous créer des astuces, des moyens qui vous sont propres pour résister à l’appel de la nicotine.

Je partage avec vous sur ce blog un grand nombre de techniques et de méthodes pour vous aider à lutter contre le manque.
N’hésitez pas à en essayer plusieurs et à les remanier à votre sauce pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Oui, nous ne sommes pas tous identiques et ce qui marche pour votre voisin ne sera peut-être pas efficace dans votre cas.
Je vais y revenir plus en détails dans la dernière étape.

En revanche, et pour le coup ça marche pour tout le monde, vous pouvez déjà commencer à travailler sur vos habitudes.
Je m’explique.

Les habitudes ont un pouvoir extrêmement fort sur nous.
Elles sont ancrées très profondément dans notre inconscient et nous poussent à faire des choses sans même nous en rendre compte.
De manière mécanique.

Comment arreter de fumer immediatement

Par exemple au petit déjeuner vous avez peut-être une séquence rituelle : douche, café, clope.
La pause café-clope de l’après-midi au bureau avec les collègues ?
Ou encore fumer une petite cigarette devant la télé après la journée de boulot…

Essayez au maximum de changer les habitudes que vous avez quand ces dernières contiennent l’étape cigarette.

4. Garder la motivation pendant son arrêt du tabac

Je vous le disais au début de cet article mais je le répète car c’est primordial pour réussir à arrêter de fumer.

Il s’agit du meilleur gage de réussite concernant votre arrêt définitif du tabac.
Votre MOTIVATION.

C’est elle qui vous permettra de traverser les moments difficiles, de doute, de manque, de stress.

Il est important que vous preniez du temps régulièrement pour vous.
Pour faire le point sur sa motivation.
Pour prendre un peu de recul.

Que vous vous rappeliez les enjeux qui sont en balance, vos moteurs, ce qui vous a poussé à dire non au tabac :
Amélioration de votre santé.
Fierté personnelle.
Reconnaissance de vos proches.
Economie d’argent.
Etc.

Faites un petit tour de tous ces éléments.
Parlez à un proche, à votre médecin, à un ami.

Vous allez retrouver le moral et la motivation nécessaire pour aller jusqu’au bout et ne plus jamais retoucher une cigarette de votre vie !

5. Apprendre à vous connaître pour personnaliser votre méthode anti-tabac

Cette dernière étape est sûrement la plus importante de toutes.

Comme je vous le disais plus haut, nous sommes tous différents et par conséquent nous ne fonctionnons pas de la même manière.

Une même technique pour arrêter de fumer ou réduire la sensation de manque ne sera pas aussi efficace pour tout le monde.

Arreter de fumer a jamais

Même s’il y a des fondamentaux à respecter pour arrêter de fumer, il est impératif que votre méthode d’arrêt du tabac soit personnalisée.
Qu’elle soit unique et adaptée à vous.

Oui car vous avez vos particularités qui vous sont propres.

Vous avez des goûts, des préférences, des envies, des peurs, des angoisses, etc…
Bref vous n’allez pas réagir de la même manière que quelqu’un d’autre.

C’est pourquoi il est indispensable de savoir quel type de fumeur vous êtes.

Apprendre à vous connaître est le seul moyen de trouver ce qui vous permettra réellement d’arrêter de fumer à tout jamais.

L’idée fondamentale derrière cette notion de type de fumeur est que vous soyez capable d’adapter la méthode que vous allez choisir à votre mode de vie pour qu’elle colle au mieux à vos attentes.
A votre volonté, à vos besoins et à vos habitudes.

D’accord, mais comment savoir quel type de fumeur je suis ?
Très bonne question !

Ne vous inquiétez pas, j’ai tout prévu.

Vous savez, la plupart des personnes qui arrêtent de fumer tiennent bon plusieurs jours, puis craquent après quelques semaines et recommencent à fumer.

Pourtant elles étaient vraiment motivées et décidées à arrêter de fumer…

Mais elles n’ont pas pris en compte le caractère unique de leur situation et ont voulu appliquer les méthodes anti-tabac génériques qui ne fonctionnent pas…

Si vous comprenez que chaque individu est différent (âge, sexe, antécédents avec la cigarette, santé, caractère, personnalité) et qu’il faut en tenir compte dans son arrêt du tabac…

Alors vous aurez beaucoup plus de facilités à arrêter de fumer.
Et vous pourrez oublier toutes les galères que vous avez déjà traversées.

N’oubliez jamais ça, le plus important, c’est VOUS !

1.     Phytothérapie

Méthode pour arrêter de fumerLa phytothérapie signifie littéralement « soin par les plantes ».

Je n’ai jamais été un grand fan de latin ni de grec, mais pour le coup, difficile d’être plus explicite. 🙂

La phytothérapie est une médecine douce officiellement reconnue en France depuis 1986.

Elle est actuellement de plus en plus utilisée dans la lutte contre le tabagisme.

Le but d’un traitement du tabagisme par phytothérapie est de limiter les effets indésirables de l’arrêt du tabac, notamment dans les premiers jours.

Sous forme de gélules, de comprimés, de teintures, de décoctions ou d’inhalations, certaines plantes permettent de réduire :

  • Le stress
  • L’irritabilité
  • L’angoisse
  • La nervosité

En atténuant les effets secondaires liés à l’arrêt du tabac, les plantes vont vous aider à tenir bon et à ne pas rechuter au début de votre arrêt.

Remarque : La phytothérapie n’est pas la solution anti-tabac la plus efficace de toutes mais peut facilement être utilisée en complément d’une autre. 😉

2.     Aromathérapie

Si vous recherchez une méthode 100% naturelle pour arrêter de fumer, l’aromathérapie est faite pour vous !

Cette médecine alternative est basée sur l’utilisation des huiles essentielles.

Mais comment les huiles essentielles peuvent-elles m’aider dans mon arrêt de la cigarette ?

comment arreter de fumer naturellementJe vais vous expliquer…

Le sevrage du tabac par aromathérapie repose sur le principe de la dissociation, du plaisir de fumer, et de la consommation de cigarette.

Quand vous fumez une clope, vous le faites principalement pour deux raisons :

  • Votre corps recherche la nicotine dont il a besoin
  • Vous prenez plaisir à fumer (goût, odeur de tabac, allumer votre cigarette, moment détente, etc.)

C’est pour vous aider à lutter contre ce deuxième aspect que les huiles essentielles vont être utiles.

L’idée est de les utiliser à la place de la cigarette.
Tout en gardant un plaisir olfactif et en remplaçant le rituel de la cigarette par un autre.

De plus, certaines huiles essentielles ont des vertus apaisantes et calmantes.

Elles vous aideront à ne pas craquer pendant votre arrêt de la cigarette.

Quelles sont les huiles essentielles conseillées pour arrêter de fumer ?

Très bonne question ! 🙂
C’est vrai que pour tenter l’expérience, c’est plus pratique de connaître la réponse…

Voici celles qui sont généralement recommandées contre le tabac :

  • Petitgrain Bigarrade
  • La Lavande Officinale
  • La Menthe Poivrée
  • Bois de santal
  • Eucalyptus mentholé
  • Menthe poivrée
  • Noyau d’abricot
  • Mandarine
  • Orange douce

Ok super, mais au fait, comment dois-je les utiliser ?

Non, il ne faut pas ouvrir tous les flacons et faire un grand cul-sec !
Vous pourriez avoir quelques petits problèmes… 🙂

Voici les différents modes d’administration des huiles essentielles :

Methodes arreter fumerInhalation

Soit de manière traditionnelle, en mettant quelques gouttes dans un bol d’eau chaude pour en respirer les vapeurs (avec une serviette sur la tête).

Ou bien directement en ouvrant le flacon et en prenant trois grandes respirations des effluves dégagées.

Voie orale

Mettre 2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans un verre d’eau tiède, ajouter une petite cuillère de miel puis déguster.

Diffusion atmosphérique

Il vous faut acheter un diffuseur que vous allez faire fonctionner par intermittence, au rythme d’un quart d’heure toutes les heures environ.

De cette manière vous allez profiter des bienfaits et des senteurs de vos huiles toute la journée.

Voie cutanée

Mélanger préalablement quelques gouttes de vos essences de plantes à une huile végétale.
L’huile d’olive pour la cuisine fera parfaitement l’affaire…

Massez-vous ensuite sur une large surface de votre corps.

La voie cutanée offre une excellente absorption des principes actifs contenus dans les huiles essentielles.

Remarque : L’efficacité des huiles essentielles n’est plus à démontrer.

On les utilise depuis des centaines d’années dans diverses applications médicales.

L’aromathérapie est une méthode douce qui figure au palmarès des méthodes naturelles pour arrêter de fumer

 

3.  Auriculothérapie

Arrêter de fumerL’auriculothérapie est une sous branche de l’acupuncture classique.

Elle se concentre uniquement sur l’oreille du patient.

L’idée sous-jacente est que toutes les parties du corps sont en correspondance avec un point précis de notre oreille externe.

L’oreille serait donc une sorte de cartographie de notre corps.

De cette manière, en plaçant une aiguille à un endroit précis de l’oreille, on pourrait soigner directement telle ou telle partie de notre anatomie.

Si vous êtes déjà convaincu par l’acupuncture, pourquoi ne pas essayer cette variante originale pour cesser de fumer ? 🙂

Remarque : Au même titre que l’acupuncture, aucune étude scientifique n’atteste aujourd’hui de l’efficacité de l’auriculothérapie dans le cadre du sevrage tabagique.

Mais comme toujours avec les médecines non conventionnelles, il ne peut y avoir un effet que si vous y croyez au préalable…

4.  L’homéopathie

Arrêter de fumer grâce à l'homéopathiePeut-être avez-vous déjà eu recours à l’homéopathie pour vous soigner.
Douleurs.
Allergies.
Rhumes.
Etc.

Sachez que l’homéopathie est également utilisée dans le cadre de l’arrêt du tabac.

Cette méthode alternative est notamment utilisée pour lutter contre les symptômes du manque pendant le début du sevrage tabagique.

Les traitements homéopathiques consistent en la prise, plusieurs fois par jour, de granules.

Ces dernières sont constituées de plantes dans un dosage extrêmement faible.
C’est le principe de l’homéopathie.

Voici les principaux remèdes homéopathiques qui pourront vous aider à cesser de fumer :

  • STAPHYSAGRIA 15 CH: Pour limiter l’irritabilité et la frustration du manque de cigarette.
  • SEDATIF PC: Vous aide à lutter contre les troubles du sommeil.
  • ANACARDIUM ORIENTALE 9H: Redonne de la motivation lors des petits coups de mou pour éviter de replonger.
  • GELSEMIUM 9 À 15H: Fait baisser l’angoisse et l’anxiété.
  • LABELIA 4 CH: Pour faire passer une envie soudaine de fumer, à tout moment de la journée.
  • CALADIUM 5H: Remède qui soigne les troubles à long terme du tabac, notamment la perte de mémoire et l’impuissance sexuelle.

Homéopathie pour arrêter de fumer

Remarque : L’homéopathie convient généralement aux petits fumeurs.

Si vous êtes fortement accro à la cigarette, l’homéopathie seule risque de ne pas suffire.
En revanche ça peut être un bon complément. 😉

 

5.  Relaxation

La relaxation est malheureusement un concept un peu fourre-tout qui regroupe plusieurs pratiques.

  • Les médicaments du sevrage tabagiqueYoga
  • Médiation
  • Exercices de respiration
  • Tai-chi
  • Sophrologie

L’idée principale est de lutter contre le stress, la nervosité et l’anxiété.

De cette manière, vous serez dans de meilleures dispositions pour réussir votre arrêt du tabac.

Vous aurez moins de risques de rechuter.

Vos nuits seront meilleures malgré le manque de nicotine.

Vous allez réduire la difficulté et la frustration de l’arrêt du tabac.
Et le phénomène de compensation, notamment sur la nourriture…

Car arrêter de fumer c’est bien, mais arrêter de fumer sans grossir c’est quand même mieux ! 😉

Essayez de trouver une activité qui vous convienne et qui vous permette de vous détendre.
De vous relaxer.
D’être ZEN !

Remarque : Beaucoup trop de fumeurs négligent cet aspect.

Selon moi, c’est une des raisons qui expliquent que tant de personnes ne parviennent pas à arrêter de fumer.

L’arrêt du tabac n’est pas simplement une question de médicament ou de volonté.

Il faut avant tout franchir un cap psychologique.

Se rendre compte de tout ce que représente le tabac, en termes de dégâts sur la santé, d’argent, mais aussi et surtout de stress.

Une fois que l’on a compris le problème dans sa globalité…

0n peut décider d’en sortir.
Et tirer une croix sur toutes ces galères.

6.  Hypnose

règles pour arrêterL’hypnose…

Rien de mieux pour enflammer une discussion autour d’un verre entre amis.

Réellement efficace ?
Pipeau complet ?
Sympa pour un show télé le samedi soir ?

Ce qui est certain, c’est que tout le monde à son avis sur l’hypnose.

Et c’est en ça que cette pratique est extrêmement puissante.

Elle touche à ce que nous avons de plus profond en nous, nos croyances.

Certaines personnes affirment avoir réussi à arrêter de fumer définitivement avec l’hypnose.
Et je pense qu’elles sont de bonne foi en majorité.

En revanche, est-ce que c’est véritablement l’hypnose qui les a aidés.
Ou bien l’effet placebo…

Je ne prendrai pas le risque de vous répondre !

Chacun sa théorie à ce sujet. 😛

Toujours est-il que l’hypnose fait actuellement partie des principales solutions non médicamenteuses pour arrêter de fumer.

Trucs pour cesser de fumer

Remarque : Si cette pratique suscite votre curiosité et que vous n’avez jamais essayé…

Pourquoi ne pas tenter le coup pour arrêter de fumer ?

Même si vous êtes septique, vous avez tout à y gagner.
Je vous assure…

Si ça marche, aussi improbable que ça vous paraisse, vous aurez arrêté de fumer.

Dans le cas contraire, vous pourrez continuer à penser que les hypnotiseurs sont des charlatans, mais au moins vous saurez véritablement de quoi vous parlez.

Alors, on se laisse tenter ?

 

Votre nouvelle vie sans tabac commence ici…

A votre dernière cigarette,
Murielle